• Atelier A.L

Symbiose Tiny House

Conception d'une Tiny House pour le concours de la Fondation Huttopia


Nous avons participé au concours de la fondation Huttopia sur le thème de la Tiny House, une architecture et un design de l'essentiel. Nous devions réaliser une Tiny House d'une surface de 35m² maximum et devant répondre à certains critères. Découvrez notre réflexion et le projet de la Symbiose Tiny House.




Notre réflexion


Pour la création de notre projet, nous nous sommes identifiées à un couple de jeunes actifs, Paul & Laura souhaitant effectuer leur premier achat avec un petit crédit. Par leur vision, au plus proche et respect de la nature, ils souhaitent vivre, eux et leur future famille, en Tiny House. En imaginant leur nouvelle façon de vivre et afin de répondre au mieux à cette demande, notre questionnement s’est porté sur :

Comment exploiter l’espace dans son ensemble ? Comment intégrer l’habitation dans le paysage ?

Nous avons souhaité que les habitants puissent s’approprier chaque espace du lieu. Que chaque élément apporte des doubles fonctions et des variétés de gestes. Qu’au cours de leurs journées, ils puissent trouver, même dans un si petit espace, des moments d’intimité.





Le projet de la Symbiose Tiny House


INTERIEUR


Telles des racines, la première partie de l’escalier permet à la fois la montée mais également par sa forme plus sculptée une diversité d’assise et notamment celle de venir s’asseoir à la table d’appoint. A l’instar du tronc, le deuxième niveau est un palier intermédiaire qui permet la double montée. A la fois vers la mezzanine où se trouve le salon d’appoint, par l’escalier, mais aussi vers la mezzanine, où se situe le lit, plus haute, par une échelle. Cette intersection est aussi un meuble mais également un espace où ils peuvent varier les postures.

A la manière d’une branche, quelques marches de l’escalier s’étirent afin de devenir des étagères. Certaines de ces étagères se prolongent jusqu’à la seconde mezzanine pour devenir des marches de l’échelle. Ces étagères apportent un côté esthétique grâce au rythme mis en place et également une fonction au mur car celui-ci est totalement occupé.

La dernière étagère se transforme en banc sur la mezzanine du salon d’appoint, permettant ainsi d’appuyer la continuité et de souligner la fenêtre. Le dessous de l’assise s’ouvre afin de se transformer en lit complémentaire si besoin.


Toujours en lien avec la banquette, une tablette sert de bureau. Celui-ci est suspendu et maintenu par des claustras fixés au plafond. Le sol vient lui servir d’assise car les jambes peuvent être positionnées dans le vide. Les garde-corps des deux mezzanines amènent une harmonie visuelle, un rappel grâce aux étagères intégrées entre les tasseaux noirs. Sous cet espace se situe la cuisine. Le lien est créé grâce aux étagères qui se poursuivent jusque sous l’escalier, comme si elles l’avaient traversé. En face du plan de travail, le placard technique, la console ainsi que le meuble à chaussures ont des hauteurs différentes et descendent progressivement appuyant cette idée de demi-niveau.

Par ailleurs, la totalité de l’agencement intérieur est constitué de rangements afin que l’entièreté de l’espace soit utilisée. (Tiroirs, placards, vide sous table escamotable pour le tabouret) Concernant les matériaux, le bois est omniprésent, tant pour son aspect chaleureux que pour sa praticité. Local il favorise le circuit court. Le pin est utilisé en lambris pour sa légèreté et sa couleur claire qui apporte de la luminosité. Il est associé à de l’épicéa, un peu plus lourd mais plus résistant pour l’escalier, la cuisine et les étagères. Le noir, en peinture ou en métallerie vient rehausser le bois et mettre en valeur certains éléments.



EXTERIEUR


L’extérieur a été conçu comme un prolongement de l’intérieur. En utilisant le même traitement, le même dessin notre but était de mettre en place une unité. Ainsi le graphisme constitué par les étagères se retrouve en façade grâce aux lattes du bardage. La position des lames semble être irrégulière.

Tel un abri d’observation, il y a une volonté d’intégrer l’habitat sans dénaturer l’environnement.

Trois matériaux sont utilisés en façade. Le bois, le vitrage et le miroir. Par un jeu de transition, le bois permet de signifier la présence de l’habitat, le miroir son intégration, de refléter le paysage. Le vitrage quant à lui en permet la connexion. Les ouvertures sont positionnées à des endroits stratégiques pour une observation de la nature la plus complète. A l’entrée afin d’apprécier le paysage sur toute la hauteur. Dans la cuisine, tel un cadre sur le paysage. Sur toute la montée de l’escalier et enfin au niveau du couchage pour apercevoir les étoiles.

Ainsi, nous avons souhaité par la mise en place de demi-niveaux, offrir tout le potentiel de l’espace et par le traitement extérieur, une intégration singulière dans le paysage, telle une architecture vernaculaire. #huttopia #fondationhuttopia #concours #concourstinyhouse #tinyhouse #design #creation #conception #nomade #house #optimisation #lyon #france #symbiose

Lauriane Pot : 06.50.55.63.10 / Anaïs Bonjean : 06.89.64.83.22

pot.bonjean@gmail.com

 Anaïs Bonjean & Lauriane Pot

Lyon     ©2020 by Atelier A.L      Mentions légales.